Avertir le modérateur

10/04/2007

Mode d'emploi

Destinée à permettre une nouvelle édition de la carte, ce site vise à l'exhaustivité. Il comporte donc aussi bien des erreurs bénignes et même formelles (dont deux fautes d'orthographe) que des erreurs graves, susceptibles d'inciter les cyclistes à prendre des itinéraires interdits, difficiles, voire dangereux. Quelques exemples figurent en début de chaque dossier ("note" dans le blogabulaire)


Les différents dossiers de ce site présentent, classées par type, les principales discordances entre les indications de cette carte et la réalité constatée sur le terrain. La typologie est celle de la carte:
- la catégorie "Itinéraires cyclables" (trait rouge) recouvre les pistes et bandes cyclables (chaussées ou voies réservées aux cyclistes), qu'elles soient situées sur la chaussée ou sur le trottoir. Les simples séries de logos peints sur la chaussée ou dans des contre-allées rentrent aussi dans cette catégorie.
- la catégorie "Couloirs de bus ouverts aux vélos" (trait violet) recouvre tous les couloirs élargis (qu'ils soient séparés de la circulation générale par une simple ligne blanche ou par un élément physique), et une partie des couloirs non élargis. De nombreux couloirs de cette dernière catégorie n'ont pas été répertoriés, sans qu'il soit possible de savoir pour quelle raison ils ne l'ont pas été. Ces omissions n'ont donc pas été relevées dans la rubrique, déjà très fournie, des "aménagements oubliés". Elles pourraient en augmenter sensiblement le nombre si on les ajoutait.
- la catégorie "Aires piétonnes" (jaune) recouvre des zones réservées en priorité aux piétons, autorisées aux cyclistes "à la condition de conserver l'allure du pas", et où peuvent être admis les autobus et certains autres véhicules, à une vitesse inférieure à 15 km/h.

Dans chaque catégorie, les aménagements sont indiqués dans l'ordre croissant du numéro de l'arrondissement où ils se trouvent.
L'astérisque * signale les aménagements correctement signalés dans l'édition 2005 de cette carte et inexactement dans celle de 2007.

Aucun jugement de valeur n'a été introduit dans ces relevés, et certains cyclistes s'étonneront de ne trouver ici aucune remarque critique sur les trottoirs du boulevard Raspail, les contre-allées du boulevard Davout ou les redoutables pavés de la cour du Carrousel, qu'il est difficile de considérer sérieusement comme des "voies cyclables aménagées".
La disponibilité effective de ces aménagements n'a pas non plus été prise en compte, et il pourrait aussi se trouver des cycllstes pour critiquer la présence sur cette carte de certains tronçons de pistes ou de bandes utilisés en permanence par du stationnement automobile.

Commentaires

Quand la Ville de paris se décidera-t-elle à confier sa communication sur le vélo à des personnes compétentes et spécialisées? une carte excellente avait été publiée par la société Média-cartes, la Ville pourrait lui proposer un partenariat constructif plutôt que de publier ce produit gratuit et simplifié (même s'il ne comportait pas d'erreurs!).

Écrit par : isabelle | 11/04/2007

Parfois, même les cartes cyclables établies par "les spécialistes" type Média-cartes peuvent comporter des omissions :

J'ai eu le "plaisir" de découvrir que j'utilisais, chaque jour ouvrable (selon leur carte 2007), une piste inexistante, sur le boulevard longeant le parc Monceau (sens sud nord).

Écrit par : Jean Marie Pierra | 06/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu